• Yo ! :3

    Aujourd'hui, j'ai décidé de parler d'un grand groupe cher à mon coeur et mes oreilles, j'ai nommé Noir Désir.

    Tout d'abord, je tiens à préciser que je m'intéresse à la carrière musicale et non à ce qui peut se passer en dehors ( je pense que vous voyez bien de quoi je parle), et ce, pour tout les artistes. Je trouve ça un peu con de dénigrer le travail et le talent d'un artiste pour ses frasques (même si je suis contre ce qu'il a fait évidemment).

    Même si je suis plutôt de l'époque Le Vent Nous Portera (je devais avoir 9-10 ans quand elle est sortie), je suis tombée amoureuse plus tard de tout ce qu'il y a eu avant, toutes ces chansons qui me font et me feront certainement toujours  penser que c'est le plus grand groupe de rock français (au son bien lourd, pour ma part il n'est en aucun cas comparable à Téléphone ou Indochine qui sont beaucoup plus léger au niveau du son (mais que j'aime beaucoup quand même hein ♥)).

    Mais ce qui m'ébranle le plus dans leurs chansons, ce sont bien les paroles. Aucune n'est superficielle, elles sont juste travaillée (limite) à la manière d'une poésie. Fortes, d'une épatante richesse, mêlé à l'incroyable voix de Bertrand Cantat et aux sons qui collent parfaitement aux mots, le tout donnant quelque chose d'une force qui t'amène des frissons dans tout ton corps.

    Pour illustrer mes propos, voici la version live de Les Ecorchés, qui est juste d'une rage, d'une force magistrale. Ce qui me fait toujours penser que j'aurais véritablement aimer les voir sur scène au moins une fois, mais l'annonce de leurs séparation en 2010 a brisé mes espérances...

    Noir Désir - Les Ecorchés, live Agora D'Evry.

     

     

     

    Paroles // Les Ecorchés

     

    Emmène-moi danser
    Dans les dessous
    Des villes en folie
    Puisqu'il y a dans ces endroits
    Autant de songes
    Que quand on dort
    Mais on n'dort pas
    Alors autant se tordre
    Ici et là
    Et se rejoindre en bas
    Puisqu'on se lasse de tout
    Pourquoi nous entrelaçons-nous ?

    Pour les écorchés vifs
    On en a des sévices

    Allez enfouis-moi
    Passe-moi par dessus tous les bords
    Mais reste encore un peu après
    Que même la fin soit terminée
    Moi j'ai pas allumé la mèche
    C'est Lautréamont
    Qui me presse
    Dans les déserts
    Là où il prêche
    Ou devant rien
    On donne la messe.
    Pour les écorchés
    Serre-moi encore
    Étouffe-moi si tu peux
    Toi qui sais où
    Après une subtile esquisse
    On a enfoncé les vis...

    Nous les écorchés vifs
    On en a des sévices.

     

     

     

     

    Oh mais non rien de grave
    Y a nos hématomes crochus qui nous sauvent
     Et tous nos points communs
    Dans les dents
    Nos lambeaux de peau
    Qu'on retrouve ça et là
    Dans tous les coins
    Ne cesse pas de trembler
    C'est comme ça que je te reconnais
    Même s'il vaut beaucoup mieux pour toi
    Que tu trembles un peu moins que moi.
    Emmene-moi, emmene-moi
    On doit pouvoir
    Se rendre écarlates
    Et même
    Si on précipite
    On devrait voir
    White light white heat
    Allez enfouis-moi
    Passe-moi par dessus tous les bords
    Encore un effort
    On sera de nouveau
    Calmes et tranquilles
    Calmes et tranquilles
    Serre-moi encore
    Serre-moi encore
    Etouffe-moi si tu peux...
    Serre-moi encore

    Nous les écorchés vifs
    On en a des sévices

    Nous les écorchés
    On en a des sévices
    Les écorchés vifs
    On les sent les vis
    Nous les écorchés
    On en a des sévices

     

     


    Voilà, un groupe comme on en fait plus malheureusement... mais l'on peut toujours entendre Bertrand Cantat dans des collaborations comme avec récemment Shaka Ponk (Palabra Mi Amor qui est juste *w*), ou encore avec Amadou Et Mariam (Oh Amadou). Mais aussi un album solo pour bientôt ! Et ça, j'ai hâte de l'entendre ! o/

    Ciaossu ! :3


    votre commentaire
  • Bonsoir. *voix grave et ténébreuse*

    Comme le dit le titre de cet article, il m'arrive parfois de participer à des concours. 'fin, ça, c'est quand j'ai pas la flemme, et si je n'oublie pas de le faire ! Ah, et faut que le thème m'inspire, sinon c'est pas marrant !

    Donc, un premier concours qui avait pour thème les Lapins Crétins (ouais j'adore ces bestioles): si l'on était sélectionné, on avait la chance de voir notre dessin sur des autocollants Panini (the classe quoi). Mais évidemment, après avoir fait mon dessin, mon esprit s'est...hum... perdu on va dire. Imaginez une fille qui est ultra  concentrée à s'en donner mal au crâne, qui tourne la tête une demi seconde vers la fenêtre, et là: "OH PUTAIN UN PAPILLON JAUNE !". Ben c'est moi. J'ai oublié de le poster à temps car je suis partie sur un autre dessin (quand j'ai envie de dessiner quelque chose de précis, c'est viscéral, faut que je le fasse... réflexion faite, je suis comme ça dans tout u_u")

    Bref, ce dessin a deux ans à peu près, fait en crayon de couleur, HB, papier Canson, 24x32.

    Encore désolé pour la qualité de la photo ('fin le cadrement quoi), j'avais pas de scanner à ce moment là et je sais pas pourquoi je ne l'ai pas prise droite. (sinon, le dessin en dessous c'est Hibari ♥-♥). '

     

    P1130074
     
    Deuxième concours: Shakaponk !
    Le thème de ce concours lancé par Shakaddict (excellent site géré par des fans, avec les paroles de chansons, chaque albums répertorié et même une partie tablature pour les muzicos !) était de créer un personnage qui pourrait remplacer Goz, le singe "mascotte" du groupe !
    Etant une grande fan depuis plus de 4 ans (et 3 concerts), j'étais obligée de participer !
    Donc je suis partie sur un autre animal, le loup, toujours dans l'esprit rock/punk du vrai Goz. Et voici le résultat:
    Fond:  Photoshop, loup: Crayon HB, marqueur, pastels grasse, crayon de couleur.
    J'ai fini 4ème sur 30 environ, avec évidemment les trois premiers lots récompensés. Le seul bémol que je peux dire sur l'organisation de ce concours, c'est le système pour désigner les gagnants. Le concours se déroulant sur Fb, c'était ceux avec le plus de "J'aime" qui l'emportait, donc ceux avec le plus d'amis par idnavertance, sans oublier la pub que faiait certain. Sur les trois gagnants, graphiquement et talent parlant, seul un méritait clairement de gagner, d'ailleurs j'avais voté pour lui. Les deux autres par contre... voilà quoi, je pense pas reparticiper à un concours sur fb.
     
    Par contre, quand ce blog aura suffisamment d'adepte (peut-être qu'un jour xD), je ferais un petit concours :B
     
    Bon, voilà pour le moment, ciaossu ! :3

    votre commentaire
  • Yop ! o/

    J'ai toujours eu un vilain défaut, notamment lorsque je dessine... d'ailleurs, je ne sais pas trop comment le nommer... si je m'arrête en plein milieu d'un dessin, il est très probable que je ne le finisse jamais. De la flemme ? Désintérêt ? I don't know.

    Donc, quand le dessin est minutieux, je peux facilement passer une nuit dessus si je suis motivée, mais généralement, les douleurs au dos lorsqu'on est assis prennent rapidemment le dessus, et finissent par me faire faire n'importe quoi (d'ailleurs, après ça, il n'est pas rare qu'un dessin finisse à la poubelle lorsque j'ai raté un truc, je suis LEGEREMENT colérique...)

    Du coup, je vous fait un medley de mes dessins non finis et qui trainent depuis perpète dans ma pochette à dessin.

    Notez que je vous laisse les photos telles quelles, dans leurs environnement naturel ! (Et sorry pour la qualité merdique, je n'avais qu'un appreil photo qui est dead maintenant, et comme ce sont du format A3 voir demi-raisin, ça rentre pas T.T)

    * Phantom, Requiem For The Phantom, manga:

    Crayon graphite, 2B à 8B, pastels sèches, crayons de couleurs, feutres:

    Et de plus près:

    C'est dommage, je trouve qu'il avait l'air plutôt bien parti, surtout que j'ai le résultat final en tête... un jour peut-être !

     

    Allez, seconde victime: * Guilty Crown, Inori et Shu, pastels sèches:

    Vous trouverez pas plus pourri niveau qualité webcamique xD
    Pourquoi je l'ai arrêté ? Regardez les yeux d'Inori, elle louche tellement qu'elle ressemble à Derp !
    Du coup ça m'a énervée, mais comme j'étais tellement fière du dégradé dans les cheveux de Shu que bah il a pas fini dans la poubelle.
     
    Next: * Lightning, Final Fantasy XIII, crayon graphite.
     

    Je l'ai fait principalement pour le visage, du cou, quand je suis arrivée à l'armure, ben... mon esprit m'a dit fuck.

     

    * Deadman Wonderland, Shiro, crayons de couleurs:

    Je l'ai fait chez une amie qui n'avait que des crayons de couleurs  et pas de taille-crayons, donc je ne l'ai pas fini et je ne  le finirais certainement pas , parce que j'en ai pas envie du tout.
     
     
    * Fanart Legend Of Zelda; Phantom Hourglass, colorisé sur PC et tablette graphique:
     
    Celui-là, pour sûr que je le finirais, même si ça fait plus d'un an qu'il traîne... c'est ma première colo à l'ordi, en plus sur un dessin totalement inventé... mais je n'ai toujours pas réussie à faire la mer, et il me reste les ombres des persos à faire !
     
    Bon, je continuerais cet article bientôt vu qu'il est assez tard et que j'ai déjà deux nuits blanches dans les dents (ouais, j'ai une otite monstre, je douille tellement que je dors pas -_-")... puis finalement le médecin m'a sauvée (\o/, et j'ai plus trop mal grâce au magnifique médoc Augmentin, cauchemard de mes nuits au goût infect, qui m'a pourrie mon enfance (3 par jour, 3 fois ou j'essaye de le prendre pendant 15 min, pour finir par limite tout vomir parce que j'en ai un dégoût total...)BREF, j'ai une otite.
     
    Ciaossu ! :3

    votre commentaire
  • B'jour !

    C'est en cette heure tardive (ou matinale), que j'ai eu une idée ? Pourquoi pas, chaque mois, faire un petit article sur une chanson, un artiste, une mélodie qui m'a fait chavirer le coeur et donné des frissons ...

    Donc voilà mon premier coup de coeur en ce mois de novembre froid: La chanson Little Talks de Of Monsters and Men.

     

    Que dire... Pour ma part, je trouve que les voix des chanteurs se répondent à merveille et lorsqu'ils chantent ensemble... wouah, mes oreilles pourraient vomir des arcs-en ciel.

    Le refrain est entêtant (HEY!), les paroles oniriques mais qui exprime quand même un sujet à la "Adèle" (joke, j'aime bien Adèle), sur le thème de la rupture ('fin, c'est moi qui l'interprète comme ça).
    Ce groupe indie/folk/rock(?) me rappelle un peu nos français du groupe Cocoon... bref une belle découverte, je vais me hâter d'écouter  leurs album ! (Et peut-être aurais-je la chance de les voir en festival, qui sait... ?)

    Cette chanson est peut-être ancienne, je sais pas, mais je l'ai entendue pour la première fois il y a deux jours, et, depuis, m'est restée en tête.


     

    Voilà :3


    votre commentaire
  • o/

    Y'a quelques jours, j'ai regardé Kill Bill V1, que j'ai juste adoré (oui, je suis une petite nature, les films -16 je les regarde pas seule T.T).

    Et, je suis tombée sur la scène du chapitre trois, tout en animation, qui m'en a mise plein les mirettes tellement elle était bien dessinée.

    Puis je me suis rappellée que j'avais déjà vu ce style si fort en traits, si nerveux dans un autre truc... et j'ai trouvé !

    Le clip de Linkin Park, Breaking The Habit ! Après, pour avoir confirmation, j'ai cherché qui avait ce chara-design si singulier, et bien sûr, si c'était bien la même personne... et ouais, c'est le même, monsieur Kazuto Nakazawa ! Eten plus général, c'est le studio  Production IG qui à crée les deux animations.

     

    Je vous mets le lien des deux animations:

    Kill Bill:

     

     

     

    Linkin Park - Breaking The Habit:

     

     

    Et comme je suis une très grande fan de Linkin Park depuis un très long moment, ben j'avais déjà dessiné deux-trois dessins sur eux, dont notamment un issu du clip justement ^o^

    Soyez indulgent, le dessin doit avoir au moins 4 ans, si ce n'est 5 : fait au fusain et à la pastel grasse, papier Canson à grain.

     

     

     

    lp break
     
    Voilà, Ciaossu :3

    votre commentaire